Pourquoi la bière racine s'appelle-t-elle aussi

Pourquoi la bière racine s'appelle-t-elle aussi

Aujourd’hui, j’ai découvert pourquoi la root beer est appelée alors qu’elle ne contient pas d’alcool.

Cette boisson gazeuse populaire se marie bien avec la crème glacée à la vanille, ce qui se traduit par des boissons flottantes à la racinette qui sont fréquentes lors des fêtes d’anniversaire des enfants en Amérique du Nord. La version courante que nous connaissons aujourd’hui n’est pas une boisson alcoolisée, mais un soda sucré qui peut être apprécié par tous les âges. Alors, pourquoi s'appelle-t-elle «root beer»?

La réponse réside dans l'histoire de la root beer. La plupart des historiens de l'alimentation (oui, ils existent) pensent qu'il est probable que les premières versions de la racinette aient été baptisées «petite bière», une boisson brassée à partir d'herbes, d'écorces et de baies. La petite bière était populaire dans l’Europe médiévale, où la pollution de l’eau qui régnait avait tendance à rendre les gens malades. Les boissons brassées comme le thé et la bière étaient considérées comme une option plus saine. Il en était de même au début de l'Amérique coloniale avant que des installations d'approvisionnement en eau plus sûres puissent être développées. La petite bière contenait de l'alcool, généralement entre 2% et 12%. Le breuvage était si banal qu’il est apparu dans une variété de littérature classique, y compris plusieurs pièces de théâtre de William Shakespeare et Vanity Fair par William Thackery.

Quelques siècles plus tard, quelques pharmaciens tentaient de créer un «médicament miracle» ou une «panacée» pour le traitement de la maladie, à la fin du 19th siècle. (De nombreuses boissons gazeuses populaires d’aujourd’hui trouvent leur origine dans une telle tentative.) Les historiens pensent généralement que la racinette a été créée accidentellement par un pharmacien qui expérimentait avec une variété de racines, d’herbes, d’écorce et de baies utilisées dans de petites recettes de bière. faire une infusion pour guérir toutes les maladies. La «bière de racine» originale était vendue sous forme de sirop que les consommateurs pouvaient transformer en un type de sirop. C’était à la fois sucré et amer, probablement un peu comme le sirop pour la toux d’aujourd’hui, et n’a manifestement pas été choisi comme boisson que vous achèteriez pour autre chose que le traitement curatif de la maladie.

Il convient de noter qu’il n’est pas connu si le pharmacien d’origine, généralement considéré comme le créateur de la root beer, était en réalité Charles Hires. De toute évidence, les types de bières à la racine existaient depuis des siècles et il ne pouvait donc pas être décrit comme «l'inventeur». Cependant, il a été le premier à proposer une recette largement commercialisable, d'où sa reconnaissance. Selon sa biographie, Hires a découvert une délicieuse recette de thé alors qu'il était en lune de miel, qu'il a décidé de reproduire et de vendre comme une panacée. Cependant, l’histoire de la lune de miel n’a que peu d’éléments de preuve à l'appui, et il est probable que Hires expérimentait simplement divers ingrédients jusqu'à ce qu'il trouve une recette qui fonctionne.

Il a commencé à vendre des emballages secs du mélange de thé dans sa pharmacie et a développé plus tard un concentré liquide que les gens pouvaient mélanger à de l'eau. Initialement, le mélange s'appelait «Hires Root Tea» car il était brassé comme du thé dans des emballages secs. Les paquets coûtent vingt-cinq centimes et pourraient faire jusqu'à cinq litres de thé à la racine.

La «racine» au nom de la concoction de Hires provient de son ingrédient principal, la racine de sassafras. Hires a changé le nom de son produit de «thé» à «bière» un peu avant l’exposition du centenaire de Philadelphie en 1876. Il a probablement changé de nom pour rendre la boisson plus attrayante pour la classe ouvrière. Au milieu de la deuxième vague du mouvement Temperance, ce nom a provoqué l’indignation des dirigeants du mouvement. Les embauches, en revanche, faisaient de la racinette annoncée la «boisson de tempérance», affirmant qu'elle ne contenait pas d'alcool et constituait une excellente alternative aux boissons alcoolisées. Ainsi, «thé à la racine» est devenu «bière à la racine». (Remarque: il n'est pas tout à fait exact de dire que la bière à la bière ne contient pas d'alcool en tant que boissons gazeuses comme la bière à la racine, Pepsi, Coca-Cola, Dr. Pepper, etc. ont des traces quantité d’alcool, comme beaucoup d’autres choses, comme le yogourt, mais pas beaucoup).

Le changement de nom s'est transformé en un excellent plan marketing. À l'exposition de Philadelphie, Hires a distribué des tasses gratuites de son breuvage, gagnant ainsi de nouveaux clients. Il est probable que la commercialisation du produit en tant que «bière» ait été la clé de son succès. Hires a rapidement embouteillé de la bière de racine et vendu des sirops concentrés à des fontaines à soda. Il a même mis des «kits de bière à la racine» à la disposition des particuliers pour qu'ils puissent fabriquer leur propre bière à la maison.

La bière à la racine a continué à être commercialisée comme une «boisson santé» avec le slogan «Rejoignez la santé et applaudissez, buvez la bière à la racine!» Assez drôle, en 1960, la Food and Drug Administration des États-Unis interdisait l'ingrédient principal - l'huile de la racine de sassafras - en raison de recherches prouvant qu'il était cancérigène et qu'il contenait également du safrol, qui endommage le foie - pas vraiment en bonne santé. À cause de cela, la racine de bière contient généralement une saveur de sassafras artificielle plutôt que la vraie chose. Donc, à ce stade, le nom entier est un mensonge.

Faits bonus:

  • Benjamin Franklin et George Washington étaient tous deux des adeptes de la petite bière. Franklin écrivait dans son autobiographie qu'il prenait parfois une petite bière au petit-déjeuner, tandis que George Washington avait mis au point sa propre recette pour sa petite bière préférée.
  • Sans la root beer, nous n’aurions pas les hôtels Marriott et certains restaurants fast-food. En 1927, un jeune couple du nom de John et Alice Marriott ouvrit un restaurant de bière à la bière appelé Hot Shoppe à Washington. Le restaurant a connu une expansion considérable au fil des ans et est devenu la chaîne hôtelière Mariott. Les Marriot ont en fait acheté le magasin à A & W, qui est maintenant une marque de bière réputée dans les chaînes de restaurants. A & W a contribué à populariser l’idée de la franchise. En 1960, il y avait plus de 2000 restaurants A & W, plus que McDonald's à l’époque! Sonic est un autre restaurant qui a fait ses débuts dans la bière à la racine: Sonic, qui a commencé comme un kiosque à bière et à hamburger et compte maintenant plus de 3 500 restaurants aux États-Unis.
  • Il existe des centaines de recettes différentes pour la racinette et la boisson a un large éventail de saveurs. La vanille, l’écorce de cerisier, la gaulthérie, la mélasse, l’anis, la racine de réglisse, la cannelle et le miel font partie des ingrédients courants. L'ingrédient principal est toujours la saveur de sassafras.
  • La Root Beer est presque exclusivement une boisson nord-américaine. Il existe quelques marques internationales, mais la saveur est assez différente de, par exemple, A & W. Si vous parcourez les étalages d’Australie ou du Royaume-Uni, vous aurez probablement plus de chances de trouver de la «bière de gingembre» que de la racinette.

Laissez Vos Commentaires