Le "X" dans "Noël" ne prend pas le "Christ" de "Noël"

Le "X" dans "Noël" ne prend pas le "Christ" de "Noël"

Mythe: «Noël» est un nom / orthographe non religieux pour «Noël».

Il s’avère que «Noël» n’est pas une version non religieuse de «Noël». Le «X» indique en fait la lettre grecque «Chi», qui est l'abréviation du grec

, signifiant «Christ». Donc, "Noël" et "Noël" sont équivalents à tous égards sauf leur lettrage.

En fait, bien que rédiger des guides tels que ceux publiés par le New York Times; la BBC; Le manuel de style de l’écrivain chrétien; et Oxford Press découragent l'utilisation de Noël dans l'écriture formelle. À une époque, c'était une pratique très populaire, en particulier auprès des scribes religieux, censés avoir commencé le processus de «Noël» dans son ensemble. En effet, la pratique consistant à utiliser le symbole «X» à la place du nom du Christ est utilisée par les érudits religieux depuis au moins 1 000 ans.

Finalement, cette astuce se répandit dans les écrits non religieux où presque partout «Christ» apparaissait dans un mot, le Chi grec remplacerait cette partie du mot. Par exemple, aux XVIIe et XVIIIe siècles, il existe de nombreux documents non religieux contenant des exemples de «Xine», qui était une orthographe courante pour quelqu'un dont le nom était Christine.

Faits bonus:

  • La partie “-mas” à la fin de Noël et Noël vient du vieux mot anglais pour “masse”.
  • Les autres abréviations classiques pour «Christ» étaient: «Xp» et «Xt», encore une fois une forme abrégée du grec pour Christ.
  • Les lettres grecques «X» (Chi) et «p» (Rho) superposées étaient autrefois un symbole très commun désignant le Christ et s'appelaient, de manière peu imaginative, le Chi-Rho.
  • Le Chi-Rho était également utilisé par des scribes dans un sens non religieux pour marquer un passage particulièrement réussi, impliquant littéralement «bon».
  • En 1977, le gouverneur du New Hampshire a publié un communiqué de presse selon lequel les journalistes devaient cesser de prendre le «Christ» de «Noël», car «Noël» était une orthographe païenne de Noël. Peut-être aurait-il dû consulter ce communiqué de presse d'un érudit religieux avant de le publier. 🙂
  • Même si ceux qui sont bien éduqués et respectés dans le christianisme commettent souvent la même erreur, comme Franklin Graham dans une interview à CNN: «Pour nous chrétiens, c’est l’un des plus sacrés des fêtes, la naissance de notre sauveur Jésus-Christ. . Et pour que les gens retirent Christ de Noël. Ils sont heureux de dire joyeux Noël. Sortons simplement Jésus. Et vraiment, je pense, une guerre contre le nom de Jésus-Christ. "

Laissez Vos Commentaires