Une curiosité de Noël: la chèvre de paille géante en Suède que les gens essaient de brûler chaque année

Une curiosité de Noël: la chèvre de paille géante en Suède que les gens essaient de brûler chaque année

Dans la ville suédoise de Gävle, à environ 160 km au nord de Stockholm, les habitants élèvent une chèvre de paille géante dans le centre-ville depuis 1966. La chèvre de Gävle, également connue sous le nom de chèvre de Noël et de Gävlebocken, pourrait constituer un énorme décor de Noël, mais il n'y a jamais aucune garantie qu'il sera toujours debout pour les vacances. Cela est dû au fait qu’il existe une deuxième tradition annuelle illégale de Noël à Gävle: essayer de brûler la chèvre de Noël avant Noël.

Les chèvres de Noël sont une tradition de Noël en Suède et ailleurs en Scandinavie depuis de nombreux siècles, bien que la façon dont cette pratique ait commencé ait été perdue dans l'histoire. Ce qui n’a pas été oublié, c’est la genèse du Gävle Goat. En 1966, le consultant en publicité Stig Gavlén développa l’idée de construire une chèvre de Noël en paille géante pour les fêtes de fin d’année, dans l’espoir que cela servirait de pôle d'attraction pour les entreprises des environs.

Ironiquement, l’idée a été exécutée par le service d’incendie de la ville, compte tenu de l’histoire de la chèvre. Avec l'aide financière de l'homme d'affaires local Harry Ström, ils ont construit une chèvre de paille de 3 tonnes et d'une hauteur de 43 pieds dans le centre-ville. Il a été achevé le 1er décembre 1966 et a duré ce mois-ci. Mais à la veille du Nouvel An, un vandale d’une ville voisine a mis le feu à la chèvre. Fait de paille avec une ossature en bois, il a rapidement brûlé au sol.

Au cours des quatre années suivantes, des marchands locaux connus sous le nom de Söders Köpmän (marchands du sud) ont repris en charge le financement de la chèvre Gävle. Au cours des deux premières années, rien de remarquable ne s'est produit - la chèvre a été élevée et abattue sans problème. Mais en 1969, des vandales ont à nouveau réussi à incendier la chèvre. L'année suivante, ils l'ont fait à nouveau. À ce stade, les marchands du sud ont décidé qu'ils en avaient assez de dépenser de l'argent pour une décoration de Noël pour la transformer en cendres peu de temps après. En fait, lors de l'incendie de 1970, des adolescents ivres avaient réussi à incendier la chèvre six heures à peine après la fin de la construction de la chèvre.

Heureusement pour la tradition de la chèvre de Yule de Gävle (et pour ceux d’entre nous qui apprécions des traditions de vacances particulières), le club de sciences naturelles de l’école voisine de Vasa a pris ses fonctions en 1971 et la chèvre de Yule de Gävle a survécu. En fait, leur première chèvre a traversé la saison sans incident. Cependant, le sabotage de 1972 a entraîné l’effondrement de la chèvre. Deux ans plus tard, la chèvre a de nouveau été incendiée et, deux ans plus tard, elle a été frappée par un conducteur ivre et a été détruite.

Deux chèvres ont été construites en 1979, la première a été brûlée avant que le club national des sciences ait achevé son érection et la seconde a également été détruite, bien que dans ce cas non brûlée, simplement sabotée. L'année suivante, la chèvre était brûlée la veille de Noël.

De la cendre de tout cela est née la tradition de tenter de détruire la chèvre Gävle Yule. Depuis 1980, la chèvre Gävle n'a réussi à survivre que 13 fois au cours de la période des fêtes. Ceci en dépit du fait qu’une caserne de pompiers est incroyablement proche et plusieurs tentatives ont été faites pour empêcher les vandales de détruire le décor géant en paille. Par exemple, ils ont essayé de pulvériser un produit ignifuge sur la paille, pour ensuite la laver et la chèvre traitée se consumait facilement. Plus récemment, ils ont installé des webcams qui diffusent la chèvre à toute heure du matin pour tenter d’attraper les éventuels incendies criminels et en donner un exemple. Cependant, en 2004, des pirates informatiques ont réussi à désactiver la webcam et ont remplacé le flux par un message encourageant les utilisateurs à incendier la chèvre.

En 2011, les responsables ont peut-être pensé que s’ils trempaient la chèvre dans de l’eau, cela empêcherait la chèvre de brûler quand elle givrerait. Mais vous pouvez voir ce qui est arrivé à cette chèvre sur la photo à droite.

Le plus important moyen de dissuasion est qu'il est illégal de brûler la chèvre, avec des conséquences non négligeables pour les personnes capturées. Par exemple, le touriste américain alors âgé de 51 ans, Lawrence Jones, a réussi à brûler la chèvre en 2001, après avoir prétendument été convaincu par ses amis suédois que c’était un jeu juridique que les fonctionnaires de la ville ont joué avec la population. Il s'est finalement vu imposer une amende de 14 700 $ et une peine de prison de 18 jours pour ses efforts.

Bien sûr, malgré tout cela et d’autres efforts, la moitié du plaisir de la tradition est de voir si la chèvre arrivera à Noël.

Même un responsable municipal a déclaré en 2013: «… nous sommes conscients que la chèvre n’est célèbre que parce qu’elle est brûlée. Ce serait formidable de ne pas brûler cette année, car ce serait le résultat le plus inattendu. Nous pourrions alors vraiment attirer beaucoup d'attention. »(La chèvre de 2013 a été brûlée le 21 décembre.)

Après des années d'essais, il semble qu'ils aient trouvé le bon mélange de protection pour la tradition Gävle Yule en 2014. En plus d'ajouter des produits chimiques ignifuges encore meilleurs qui ne disparaîtront pas facilement, ils ont déplacé une station de taxis dans le centre-ville tout près de la chèvre. Ils ont également placé du personnel de sécurité près de la chèvre et une webcam 24 heures sur 24 formée à la décoration.Bien qu'il y ait eu quelques appels rapprochés, la chèvre 2014 a finalement survécu à la période de Noël et a été démontée le 29 décembre - un peu plus tôt que les précédentes chèvres survivantes, mais peut-être ne voulaient-ils pas tenter leur chance pour passer à travers la Nouvelle Année.

Et si vous vous demandez, au moment de la publication de cet article, la Gävle Goat 2015, érigée le 26 novembre, se dresse toujours (cliquez ici pour le voir en direct) avec seulement quelques jours avant Noël. est maintenant toast. La chèvre a survécu à Noël 2015, mais a été brûlée vers 27h, le 27 décembre, par ce que la police a décrit comme un homme fortement intoxiqué, dans la vingtaine. L'homme, qui sentait l'essence, a été surpris en train de porter des briquets et des journaux peu après l'incendie du bouc. Les vêtements de l’homme ont également été chantés lorsqu’ils ont brièvement pris feu (comme vous pouvez le voir sur la photo à droite où il peut être vu en train de fuir le feu).

Fait Bonus:

  • En 2010, deux individus ont tenté (sans succès) d'enlever la chèvre à l'aide d'un hélicoptère.

Laissez Vos Commentaires