41 Faits rebelles sur la révolution russe

41 Faits rebelles sur la révolution russe

2017 marque le centenaire de la révolution russe. Il y a 100 ans, les troubles en Russie mettaient en branle une série d'événements qui influenceraient le monde d'une manière que nous sommes encore en train de déterminer aujourd'hui.


41. Deux révolutions en une

La révolution russe était composée de deux soulèvements révolutionnaires séparés dans la même année - 1917. Bien qu'ils soient en fait deux événements distincts, ils sont tous deux utilisés pour décrire la chute de l'empire russe tsariste sous la dynastie des Romanov.

40. Racines révolutionnaires

La révolution russe de 1917 a ses racines dans la révolution de 1905. Le dimanche 22 janvier 1905, des milliers d'ouvriers se mirent en grève et marchèrent vers le palais du tsar pour lui présenter une pétition. Pour réprimer les ouvriers, le tsar fit ouvrir sa garde impériale sur eux, tuant jusqu'à 1 000 personnes. Ceci est connu comme le massacre du dimanche sanglant et a conduit à un mouvement de grève à l'échelle du pays qui jetterait les bases de l'avenir du pays.

39. La cravate de Stolypin

À la suite de 1905, Piotr Stolypin, un homme d'État conservateur, a été nommé Premier ministre pour apporter la réforme agraire à la Russie. Au cours de son mandat, il a poursuivi et exécuté plus de 3 000 dissidents du tsar. Cela a conduit à l'utilisation du terme «cravate Stolypin» pour un nœud coulant.

38. Révolution en février

Le premier événement révolutionnaire est connu sous le nom de Révolution de Février. Cela a marqué l'effondrement du gouvernement autocratique tsariste lorsque le tsar Nicolas II a abdiqué son trône et a mis fin à l'Empire russe.

Publicité

37. Trop allemand

En 1914, le nom de la capitale de Saint-Pétersbourg a été officiellement changé pour le plus slovène sonnant Petrograd parce que Saint-Pétersbourg sonnait "trop ​​allemand."

36. Alors que l'autocratie était déjà dans les cordes, l'effondrement de l'empire peut être vu comme une conséquence de l'implication de la Russie dans la Première Guerre mondiale. La guerre a coûté des millions de vies à la Russie, détruit son économie et créé une famine.

35. Financement de la guerre

Pour financer leurs efforts de guerre, la Russie a créé une inflation incroyable en imprimant des millions de roubles, ce qui a quadruplé les prix dans tout le pays.

34. Rasputin en charge

La population se débattait et son soutien au tsar était déjà fragile lorsqu'il décida de prendre le commandement de l'armée sur le conseil de Grigori Raspoutine. Ce faisant, il a laissé le pouvoir à Tsarina Alexandra, qui était extrêmement impopulaire et a laissé Raspoutine avec beaucoup d'influence. Cela briserait le soutien non seulement de la population mais aussi de la noblesse.

33. Février en mars

La révolution de février a effectivement eu lieu en mars selon le calendrier grégorien moderne; à l'époque, la Russie utilisait encore le calendrier julien, qui était encore en février. Le calendrier julien est utilisé par le clergé orthodoxe oriental, et en 1917 il était de 13 jours en retard sur le calendrier grégorien.

32. La police se joint à

L'éclat de la révolution a été une grève massive des travailleurs qui s'est soldée par des émeutes dans les rues. Lorsque la garnison de l'armée locale a été appelée pour rétablir l'ordre, de nombreuses troupes se sont mutinées, certaines se joignant même aux émeutes.

Publicité

31. Les femmes ouvrent la scène

Les femmes ont été les premières à sortir dans la rue. Affamé, épuisé et en colère, une série de réunions et de rassemblements ont eu lieu pour la Journée internationale de la femme dans le cadre des troubles.

30. L'histoire de Staline

Joseph Staline révise les livres d'histoire sous son règne, écrit sa propre version des événements et omet de nombreuses personnalités telles que Léon Trotsky. Staline assassinerait également de nombreux dirigeants bolcheviques dans les années 1930 et 1940 dans ce qui est maintenant connu sous le nom de la Terreur.

29. Romanov Out

Quand Nicolas II fut forcé de démissionner et d'abdiquer son trône, son frère, le Grand-Duc, refusa de le prendre non plus. Cela mit fin à plus de 300 ans de règne de la dynastie des Romanov sur la Russie.

28. Douma En

Après la Révolution de Février, un gouvernement provisoire a été établi par les anciens membres de la Douma, qui était le parlement impérial sous le tsar. Composés de libéraux de classe moyenne et supérieure attachés à un contrôle centralisé, ils se préoccupaient d'une sorte d'égalité et accordaient des libertés civiles à la population. Cependant, ils n'ont pas abordé les problèmes répandus de la nation à portée de main, à savoir la poursuite de la guerre et la redistribution des terres.

27. Voici les Soviets

Une autre faction émergea à côté du gouvernement provisoire. C'était le Soviet de Petrograd, composé de la classe ouvrière et des soldats. Leur ascension a conduit à une situation connue sous le nom de Dual Power. Les socialistes en charge ne croyaient pas que le pays était prêt pour une révolution socialiste et permettaient au gouvernement provisoire de gouverner. Au début.

26. Nous voulons la paix

Alors que les Soviétiques réclament la paix, la question de la poursuite de la guerre pendant la Première Guerre mondiale se révélera être la chute du gouvernement provisoire. La guerre était impopulaire avec les civils, qui luttaient toujours sévèrement, et les Soviétiques ont commencé à augmenter en popularité.

Publicité

25. Entrer dans Lénine

L'Allemagne voyait là une occasion de saper le pouvoir de son ennemi. Au printemps de 1917, ils ont permis à Vladimir Lénine, alors en exil, de traverser leur pays et de rentrer en Russie dans l'espoir de stopper les efforts de guerre russes en galvanisant le pays dans une nouvelle révolution. Néanmoins, les Allemands ont fait voyager Lénine dans un train scellé pour ne pas fomenter la révolution dans

leur pays . A son arrivée, son parti, les bolcheviks, connurent une popularité croissante. 24. Nom de Guerre

Le vrai nom de Vladimir Lénine était Vladimir Ilitch Ulyanov. Lorsque la police secrète tsariste persécutait les révolutionnaires russes, beaucoup d'entre eux adoptaient des «noms de guerre» clandestins. Le vrai nom de Léon Trotsky était Lev Davidovich Bronstein et Joseph Staline était Iosif Vissarionovitch Dzhugashvili. On dit que Lénine tire son nom de la rivière Lena, où il fut exilé pendant un certain temps.

23. Monde révolutionnaire

À son retour, Lénine publia ses

Thèses d'avril , qui demandaient le renversement immédiat du gouvernement provisoire et son remplacement par un gouvernement communiste dirigé par la classe ouvrière. Il croyait que c'était le premier pas vers une révolution mondiale. 22. Dictature

Bien qu'il croyait en une révolution dirigée par la classe ouvrière, Lénine pensait qu'une dictature était nécessaire pour accélérer la transition de la Russie vers le socialisme et ensuite vers le communisme.

21. Majorité

Les bolcheviks ont été fondés par Vladimir Lénine et Alexander Bogdanov à l'origine comme une faction du Parti travailliste social-démocrate russe. Les bolcheviks signifient "ceux de la majorité" (ils ont gagné la majorité des questions dans le vote de la Deuxième Assemblée du Parti), et ils seraient appelés, comme nous le connaissons maintenant, les "Rouges".

20. Minorité

Lors de leur ascension, les bolcheviks étaient en désaccord avec une autre faction du même parti, les menchéviks. Les menchéviks tiraient leur nom du mot minorité, et non de leur propension à boire de délicieux vins de Manischewitz.

Publicité

19. Nous pourrions faire mieux

Les bolcheviks changeraient leur nom pour le Parti communiste russe des bolcheviks en mars 1918, et de nouveau pour le Parti communiste de toute l'Union en 1925.

18. Origines soviétiques

Le mot russe «soviétique» peut être traduit par «conseil». Au début du XXe siècle, les Soviétiques étaient des instances dirigeantes municipales qui prenaient des décisions de politique collective.

17. Coup d'Etat

En octobre 1917, Lénine et les bolcheviks ont renversé le gouvernement provisoire dans un coup d'État presque sans effusion de sang. La révolution d'Octobre est connue sous le nom de révolution bolchevique, ainsi que d'octobre rouge. Contrairement à la révolution de février, la révolution d'Octobre était bien planifiée et méticuleusement coordonnée. Au lieu de frapper les rues, les bolcheviks et leurs alliés ont occupé des bâtiments gouvernementaux et d'importants lieux stratégiques à travers Petrograd.

16. Vlad est le capitaine maintenant

La révolution a été formée à partir des écrits théoriques radicales de Lénine basés sur les idées de Karl Marx. Cette idéologie politique est connue sous le nom de marxisme-léninisme et cherche à établir des états socialistes. Lénine contrôlait le parti bolchevique et, à son tour, prenait le contrôle du nouveau gouvernement.

15. La paix soit à vous

Le gouvernement a immédiatement pris des mesures. Ils ont établi la paix avec l'Allemagne, nationalisé leurs industries, et, pas si paisiblement, ont exécuté toute la famille impériale.

14. La terre perdue

En se retirant de la guerre, la Russie a cédé une grande partie de son territoire à l'Allemagne dans le traité de Brest-Litovsk. Les conditions étaient dures; quand les Allemands affirmèrent plus tard que le traité de Versailles était rigoureux à la fin de la guerre, les Alliés répondirent que Versailles était beaucoup plus laxiste que Brest-Litovsk.

13. Pouvoir absolu

Le gouvernement devait être un gouvernement centralisé, dirigé par un chef unique conseillé par un conseil loyal. C'était le résultat de la réalisation bolchevique que dans un système démocratique, ils seraient forcés de partager le pouvoir, et ils ont plutôt déclaré une dictature du prolétariat. L'activiste russe Peter Kropotkin a appelé ce mouvement "l'enterrement de la révolution russe."

12. Nouvelle capitale

Les bolcheviks ont déplacé la capitale de Petrograd à Moscou en 1918, en raison de son emplacement plus centralisé pour le territoire qu'ils contrôlaient directement.

11. Police secrète

La Tchéka a été établie comme une sécurité révolutionnaire afin de surveiller et de punir les «ennemis du peuple». Ces efforts de police secrète s'inspiraient des événements similaires de la Révolution française et étaient précurseurs du KGB.

10. All Out War

Tout cela a mené à une guerre civile dévastatrice, qui a fini par être la guerre civile la plus meurtrière de l'histoire. De 1917 à 1922, près de 1,5 million de soldats sont morts et environ 8 millions de civils ont été tués en raison de la bataille, de la famine et de la maladie.

9. Red vs White

La guerre civile entre les bolcheviks, connue sous le nom d'Armée Rouge, et une faction appelée l'Armée Blanche composée de différents socialistes, monarchistes, anarchistes, autocrates conservateurs et seigneurs de la guerre.

8. Ivan le Grand

L'Armée Blanche était la branche militaire du Mouvement Blanc. Leur nom remonte à l'époque de la monarchie absolue, en particulier celle du premier tsar de la Russie, Ivan III, connu sous le nom de «roi blanc». Ils n'avaient pas d'idéologie claire en raison de leur diversité.

7. Allied Backing

L'armée blanche a été aidée par de nombreux pays alignés pour arrêter les bolcheviks, y compris le Japon, le Royaume-Uni, la France, l'Italie et les États-Unis.

6. Blanc sur blanc

Les Blancs étaient un mouvement nationaliste qui ne se faisait pas de faveurs sur le plan international, car ils étaient largement antisémites et étaient responsables de plus de 60 000 meurtres juifs pendant la guerre civile.

5. Trotsky To The Rescue

L'Armée Rouge était dysfonctionnelle au début. Ce n'est que lorsque Leon Trotsky a pris la relève et appliqué ses compétences organisationnelles incroyablement efficaces que l'armée devint une force capable de gagner une guerre.

4. Victoire rouge

Lénine et l'Armée rouge proclameront la victoire en 1922 et établiront l'Union des Républiques socialistes soviétiques.

3. Home Away From Home

Après leur défaite, le mouvement blanc s'enfuit en exil et établit une base anticommuniste aux États-Unis.

2. Les États-Unis contre les Soviets

Alors que certains pays européens ont reconnu l'Union soviétique au début des années 1920, les États-Unis ont refusé de le faire jusqu'en 1933.

1. Cousinly Love

Le roi George V d'Angleterre était le cousin du tsar Nicolas II et avait l'opportunité de sauver sa vie et celle de sa famille. Cependant, le roi George et le Parlement britannique ont refusé l'amnistie au tsar.

Laissez Vos Commentaires